L'ovariectomie de la chatte (ablation chirurgicale des deux ovaires) présente de nombreux avantages pour l'animal et pour son propriétaire :

  • Disparition des comportements de chaleurs parfois pénibles à supporter : chez la chatte, les chaleurs se répètent toutes les 2 à 12 semaines en fonction des individus. Elles se manifestent par des postures particulières, des demandes de caresses incessantes et des vocalises particulièrement sonores.
  • Elle permet d'éviter des portées de chatons non désirées : en théorie un couple de chat peut posséder, en l'espace de 3 ans, une descendance de plus de 130 individus !
  • Limitation des fugues : La chatte stérilisée aura un comportement plus sédentaire. Bien que conservant un comportement d’exploration et de chasseur, elle aura moins tendance à vagabonder loin du domicile qu’une chatte entière. Ainsi, elle aura moins de risques d’accidents de la circulation, de chutes, d’empoisonnements ou autres traumatismes.
  • Diminution des risques infectieux : les relation sexuelles favorisent chez les chats la transmissions de maladies mortelles telles que la leucose féline ou l'infection par le virus FIV.
  • Elle permet de prévenir de nombreuses pathologie de l'appareil reproducteur : tumeurs et kystes ovariens, infection utérine (métrite), fibroadénomatose mammaire.
  • Surtout, l'ovariectomie permet de prévenir le développement de tumeurs mammaires. Les tumeurs mammaires chez les chattes non stérilisées sont très fréquentes et la plupart du temps, des cancers très agressifs.

Plus globalement, la stérilisation augmente l'espérance de vie des chattes. Ainsi, il a été observé que l’espérance de vie des chattes stérilisées varie entre 14 et 18 ans, alors que celle des chattes non stérilisées oscille entre 6 et 10 ans.

L'intervention

L'ovariectomie est une intervention parfaitement maîtrisée et que nous conseillons de pratiquer entre 5 et 6 mois, juste avant les premières chaleurs. L'opération est réalisée à votre demande et sur rendez-vous. Votre animal doit être amené à jeun. Un bilan sanguin préopératoire vous sera conseillé.

L'intervention consiste, après avoir réalisé une petite incision cutanée et musculaire juste en dessous du nombril, en la ligature et l'ablation des deux ovaires. Après les sutures des muscles abdominaux et de la peau votre animal est réveillé.

En utilisant des antalgiques très puissants (morphine et anti-inflammatoires) non rendons cette intervention quasi indolore. Votre animal vous est rendu bien réveillée le jour même avec un traitement contre la douleur postopératoire (cf. chirurgie).

Les conséquences de la stérilisation

Bien évidement, la stérilisation est irréversible. Il est donc très important, avant l'intervention, de s'être assuré de ne pas souhaiter avoir une portée de votre animal. A ce sujet, le fait d'avoir une portée, n'apportera aucun bénéfice médical et psychologique à votre chatte. Ainsi, affirmer que la chatte doit avoir une portée avant d'être opérée est une idée reçue très répandue mais totalement fausse.

Quelques semaines après l'opération, le métabolisme de votre chatte changera : un appétit parfois un peu plus important mais surtout des besoins énergétiques plus faibles. Elle sera donc exposée au risque de surcharge pondérale dont les principales conséquences sont le diabète, les troubles articulaires et la constipation. Afin de prévenir ces risques nous vous proposerons un programme nutritionnel adapté ainsi que des conseils pour faire pratiquer à votre chatte une activité physique régulière.

En conclusion, la stérilisation de la chatte est une intervention bénigne, non douloureuse et parfaitement maîtrisée. Elle permet d'augmenter considérablement l'espérance de vie des chattes tout en les préservant de nombreuses maladies. Les conséquences indésirables de l'ovariectomie sont minimes et facilement prévenues.